Sur LinkedIn, les revenus publicitaires provenant des marques de luxe augmentent plus vite que prévu

Environ 15% des revenus publicitaires de LinkedIn proviennent de marques telles que Mercedes-Benz, Cartier, Louis Vuitton et d’autres marques grand public. Principalement connu pour le marketing d’entreprise, LinkedIn est devenu la plateforme préférée des annonceurs de luxe.

LinkedIn, propriété de Microsoft, récolte les fruits du “grand remaniement” opéré sur le marché du travail. Les budgets publicitaires initialement alloués à la promotion d’événements ou de voyages ont eu vite fait d’être redirigés vers la plateforme. On ne peut que noter la présence croissante des marques de luxe, qui investissent beaucoup de temps et d’argent sur la plateforme. Audi, Cartier, Kate Spade, Louis Vuitton et Mercedes-Benz ne sont qu’une poignée des marques qui interagissent désormais avec les 774 millions d’utilisateurs de LinkedIn.

Qu’est-ce qui rend LinkedIn si attrayant pour ces marques?

Les membres LinkedIn bénéficient de revenus élevés et présentent le revenu médian par ménage le plus élevé, toutes plateformes confondues” déclare Ann Lundberg, Senior Director Strategic Accounts, LinkedIn Marketing Solutions. “De nos jours, les marques grand public représentent environ 15% des revenus publicitaires de LinkedIn. “Les marques de luxe – issues des secteurs automobile, de la mode, de la finance, de la technologie et des voyages – ouvrent la voie”, déclare Penry Price, Vice President Marketing Solutions chez LinkedIn. “C’est une catégorie qui pourrait bien prendre beaucoup plus d’ampleur qu’on ne l’imagine.”

La situation actuelle, dans laquelle se déploient les divers scénarios de retour au travail, ne fait qu’accélérer la tendance. eMarketer prédit une croissance de LinkedIn cette année encore et estime par ailleurs que la croissance ne s’arrêtera pas là.

Le changement fondamental qui consiste à mener plus de business en ligne joue en faveur de LinkedIn. Les marques se rendent compte que les vies professionnelle et privée se confondent beaucoup plus qu’auparavant. On constate beaucoup plus d’engagement et d’intérêt de la part des marques qui se disent ‘attendez une seconde, ce sont des gens qui ont de bons emplois et un bon pouvoir d’achat’.

Peter Vahle, Senior Forecasting Analyst eMarketer
Polestar

Objectif shopping : une carrière et une virée chez Cartier

Louis Vuitton fait la promotion de son sac Capucines en édition limitée auprès de ses 1,6 millions d’adeptes et Mercedes-Benz présente les performances exceptionnelles de sa Mercedes-AMG EQS. Tout s’emboîte à la perfection, dit Lundberg. “De nombreux professionnels du marketing s’entendent sur le fait que nous faisons une différence inutile entre les objectifs B2B et B2C. Sur LinkedIn, ils ont la possibilité de cibler des professionnels fortement engagés et qui possèdent un pouvoir d’achat, au sein d’un environnement mêlant travail et vie personnelle.

Selon l’étude Audience Research & Segmentation commanditée par LinkedIn en 2021 et menée par Interpret, les personnes interrogées ayant visité LinkedIn présentent une intention d’achat de produits de luxe 14% plus élevée en comparaison avec les autres plateformes sociales. Ils déclarent également qu’ils prévoient de consacrer 22% de budget supplémentaire à ces produits au cours de l’année prochaine.

 

Il y a aussi des avantages pour les marques de luxe à être présentes sur une plateforme liée au monde des affaires. Les outils conçus pour vendre des produits et services en B2B peuvent être utilisés à bon escient pour les produits B2C dont le cycle de vente est plus long. C’est quelque chose que les marques apprécient parce que cela fait partie intégrante de leur cycle de vente classique. Ce n’est pas comparable avec l’achat d’une paire de baskets.

Penry Price, Vice President Marketing Solutions LinkedIn

La reconnaissance aide également, déclare Vahle, de eMarketer. “LinkedIn dispose d’excellents outils en matière de ciblage et d’attribution. Ils proposent des fonctionnalités similaires à celles de Facebook et Instagram en ce qui concerne le fil d’actualité et les annonces display, de sorte que les gens soient à l’aise avec leur utilisation.” Les tarifs publicitaires plus élevés sont un problème mineur pour les marques de luxe. “Ils peuvent justifier les dépenses”, ajoute t’il.

Contrairement à d’autres plateformes, LinkedIn a peu à se soucier des problèmes de confidentialité et d’ad-servingCela crée une confiance qui apparaît clairement dans le baromètre annuel de confiance des plateformes sociales, dans lequel LinkedIn occupe la première place depuis 4 années consécutives.

La stratégie de LinkedIn pour 2022 est cohérente en B2B et B2C: aider les professionnels du marketing à entrer en contact avec les clients lorsqu’ils sont dans un contexte et un état d’esprit réceptifs, qui renforce la marque et qui délivre des résultats.

Vous souhaitez obtenir plus d’informations? Contactez nos experts…

Leen Vloemans

Leen Vloemans

Sales Product Specialist +32 474 82 57 56 Leen.Vloemans@adsanddata.be

Valérie Heyse

Sales Product Specialist +32 473 87 71 58 Valerie.Heyse@adsanddata.be